Terrains

Cette recherche porte sur deux types d’établissements de soins : L’Institut de santé pour religieuses et religieux de Fribourg (ISRF), un Établissement médico-social (EMS) réparti sur trois sites dans la ville de Fribourg (Suisse) et les Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) des sœurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret de Besançon (France).

L’Institution de santé pour religieuses et religieux de Fribourg (ISRF)

La création de l’Institution de santé pour religieuses et religieux de Fribourg (ISRF) est le résultat d’un processus de négociations débuté dans les années 90 entre l’ASCOREF (Association des communautés de vie religieuse dans le canton de Fribourg) et l’État du même canton. L’établissement de soins ouvre en 2011, premier et seul du genre en Suisse. L’ISRF concerne toutes les Congrégations religieuses catholiques du canton (femmes et hommes). Selon les places à disposition, les trois couvents qui possèdent un service de soins reçoivent aujourd’hui des membres d’autres communautés religieuses du canton. L’établissement est composé de 60 lits répartis dans 3 couvents en ville de Fribourg : celui des Sœurs d’Ingenbohl, celui des Sœurs de l’Œuvre de Saint-Paul et celui des Sœurs de Saint Ursule. L’ISRF est géré par une direction laïque et une équipe de soins professionnelle, placé sous l’autorité d’un conseil d’administration dont les supérieures des trois couvents font partie. La planification des soins de longue durée dans le canton de Fribourg intègre l’ISRF comme faisant partie de la liste officielle des établissement médico-sociaux (EMS) cantonaux. L’ISRF répond ainsi aux conditions imposées par l’État pour ce type d’établissement. Par contre, ici, les frais liés à l’accompagnement ne sont pas subventionnés par l’État.

Le prix de la coutume
ISRF – Couvent des Ursulines (Fribourg)
ISRF – Couvent des Soeurs de Saint Paul (Fribourg)
ISRF – Couvent des Soeurs d’Ingenbohl (Fribourg)

Les Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) des Sœurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret de Besançon

La Province Besançon-Savoie de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Saint Jeanne-Antide Thouret entreprend dans les années 90 la réorganisation de ses maisons de retraite pour sœurs âgées (six maisons au total) qui se répartissent dans l’Est de la France et en Suisse. Des conventions tripartites signées au début des années 2000 entre les associations gérant ces maisons en France, les Conseil Généraux et les Directions Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS) vont permettre à ces maisons de retraites déjà médicalisées d’obtenir le statut d’EHPAD et ainsi jouir d’aides publiques. La Congrégation des Sœurs de la Charité a donc choisi d’obtenir la reconnaissance étatique (avec tout ce que cela suppose en terme de mise aux normes sanitaires) sans pour autant perdre le contrôle de ses maisons de retraite. Ces EHPAD sont gérés par une direction laïque et une équipe de soins professionnelle, placée sous l’autorité d’un conseil d’administration dont les supérieures sont majoritaires. Dès l’origine, les EHPAD des Sœurs de la Charité se sont ouverts aux religieuses d’autres congrégations, ainsi qu’aux prêtres âgés et aux laïcs. L’EHPAD des sœurs de la Charité de Saint-Ferjeux (Besançon), sur lequel porte en grande partie cette étude, accueille 50 sœurs âgées dépendantes et presque autant de laïcs (dans deux bâtiments distincts). Habilité à l’aide sociale, l’établissement permet donc à la congrégation de bénéficier d’une aide substantielle de l’État pour prendre en charge les frais d’hébergement.

Notre recherche a été principalement menée dans les EHPAD dénommés « Saint Ferjeux » (Besançon, Doubs), « Notre Dames des Cèdres » (Montagney, Haute-Saône) et « Les Balcons du Lac » (Thonon-les-Bains, Haute-Savoie). Ces différents établissements sont aujourd’hui gérés par une association unique : l’association « Maisons Jeanne-Antide ».

EHPAD – «Saint Ferjeux» à Besançon (Doubs)
Thonon Bâtiment exterieur
EHPAD – « Les Balcons du lac » à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie)
EHPAD – «Notre Dame des Cèdres» à Montagney (Haute-Saône)